Habitat

Il y a des loups presque partout dans le monde. Certains vivent dans la toundra, dans les montagnes, dans les forêts, dans les prairies et dans les semi - déserts. Le loup se plait davantage dans le Nord que le Sud. Cela s'explique par le fait que l'homme y est moins présent en raison du froid, ce qui convient parfaitement au loup qui craint l'homme.

Les espèces en Améique du Nord

- Canis lupus arctos ( loup arctique ou loup blanc )



Ce type de loup est relativement résistant et dangeureux. En effet, il peut supporter des températures qui descendent souvent au-dessous de -57 °C, sous un vent incessant. Le loup de l'Arctique vit dans une zone où les proies sont rares : il occupe de plus de 2 600 kM2 dans bien des cas. Il est donc le Roi sur ce territoire. La cohésion sociale et l'entraînement aux techniques de survie sont particulièrement manifestes chez ce loup. La densité des populations est faible sur les 6 millions de kM2 de la zone concernée. Cette forte occupation du territoir prédispose le loup à être relativement dangeureux, car les meutes ( jusqu'à 40 loups ) sont importantes et de plus est, le gibier rare, ce qui prédispose des attaques plus que manifestes.
Un loup de grande taille peut renverser et tuer un caribou adulte en lui broyant la nuque d'un seul coup de dent. - Autre loup du Canada







Les Loups du Canada, région du Mackenzie (Canis Lupus Machenzii): Ils sont noirs, blancs ou gris. Noir pour le loup de la taïga (forêts de conifères du nord canadien et de l'Eurasie). Blanc pour le loup de la toundra (grandes prairies enneigées au nord de la taïga). Gris pour le loup commun, appellé aussi Timber Wolf ou Gray Wolf au Canada. Sa taille est haute, environ 80 cm au garrot. Les soles plantaires sont larges, facilitant la déplacement de l'animal sur la neige. Leurs oreilles sont courtes afin de minimiser la déperdition de chaleur. - Canis lupus occidentalis ( loup des montagnes rocheuses )

Le loup creuse sa tanière dans la terre, sous des broussailles ou des rochers. Elle est toujours située près d'un point d'eau. Cette tanière n'est pas pour le mâle ; il n'y dort jamais. Il la construit pour la louve et les louveteaux pour les protéger et leurs fournir un habitat.

Le territoire d’une meute s’étend entre 80 et 240 km carrés. Il y a d’importantes différences entre les différentes régions du monde. En France par exemple il est prouvé maintenant qu’une meute circule sur un territoire moyen de 200 km2. C’est probablement la densité la plus forte au monde ! Pour délimiter leur territoire, ils laissent des marques odorantes fraîches, ou messages, délimitant en urinant et en laissant des fèces, mais signalent également leur présence aux autres loups par des hurlements. de ! Pour délimiter leur territoire, ils laissent des marques odorantes fraîches, ou messages, délimitant en urinant et en laissant des fèces, mais signalent également leur présence aux autres loups par des hurlements.